Restauration d’un LISA 1 mis à jour en 2

Articles de cette rubrique

  • #10 Restauration du LISA, tests du circuit vidéo

    , par Patrice Freney

    Le châssis du LISA est partiellement remonté, il faut s’occuper de la vidéo. Elle est composée de trois parties (de gauche à droite sur la photo) :
    l’écran CRT.
    la carte vidéo ou carte analogique.
    la bobine très haute tension (THT).
    Lors du premier essai sur un autre LISA, j’étais assez content, (...)

  • #9 Restauration du LISA, nettoyage et restauration des plastiques

    , par Patrice Freney

    Au menu du jour, vaisselle !
    C’est plutôt assez courant dans la restauration d’ordinateurs, il faut nettoyer les plastiques. Rien de bien exceptionnel : éponges, brosse, brosse à dents, liquides de nettoyage surtout de l’huile de coude…
    On ne s’imagine pas toujours la crasse qui s’accumule dans un (...)

  • #8 Restauration du LISA, premier remontage

    , par Patrice Freney

    C’est parti pour un premier puzzle, enfin après quelques achats. Il s’agit de remonter le carter avec le maximum d’éléments mécaniques. Pour les autres éléments, les électriques, il faut faire des tests, parfois très longs.
    Dès le début de la restauration, j’avais commandé quelques pièces. Comme elles (...)

  • #7 Restauration du LISA, peinture des parties métalliques

    , par Patrice Freney

    Deux couches de peinture galvanisée, puis entre deux et trois couches de couleurs métal pour le rendu, selon les pièces, voilà le travail effectué sur les pièces métalliques…
    Pour des questions d’uniformité, tout a été repeint de la même couleur.
    Pour le choix de la couleur, j’ai acheté quelques bombes (...)

  • #6 Restauration du LISA, supprimer la corrosion des pièces métalliques

    , par Patrice Freney

    Se débarrasser de la corrosion suite à une coulure de pile n’est pas très évident. Elle pénètre assez profondément dans le métal, et c’est assez difficile de totalement la supprimer d’une manière mécanique. J’ai déjà fait l’expérience avec un autre ordinateur, et à cette époque, j’avais utilisé le sablage. (...)