Encore une rupture…

, par Patrice Freney

Non, je ne m’étendrais pas sur ma vie sentimentale, mais sur une rupture technologique faite par Apple mardi dernier.

Steve Jobs, patron d’Apple, a présenté ses derniers portables. Ils sont beaux, ils sont frais, ils ne sont pas chers… bref, on se croirait au marché, comme d’habitude.

Sauf que là, il y a un hic, qui ne semble pas passer au niveau des utilisateurs de Mac.

En effet, le port FireWire a bel et bien disparu sur le nouveau portable d’Apple, le MacBook.

Autant la machine semble belle, très belle, autant là, supprimer ce port très utile n’est pas du goût de tout le monde, moi y compris.

Je m’explique :

Le port FireWire est utilisé pour le branchement des disques durs externes, des caméscopes DV, des scanners et moult autres périphériques.

Ben, et le port USB alors ? Il ne suffit pas ?

La réponse de Pat’ est NON !

- La rapidité du port FireWire ne fait aucun doute par rapport à de l’USB. Et là, malgré mon lien pour comparer les différents ports, je vous parle de vrais transferts, pas de débits théoriques.

- Le port FireWire est implanté sur toutes les machines Apple, ou presque, depuis les années 2000, le premier étant, si ma mémoire est bonne, le PowerMac G3 Bleu & Blanc, suivi de l’iMac DV…

- Certains périphériques ne fonctionnent qu’avec le port FireWire (scanner ou boîtier de disques durs).

- Toutes les machines disposant d’un port FireWire peuvent booter sur ce port à l’aide d’un disque dur externe, alors que toutes ne peuvent pas booter sur un port USB.

- Le FireWire peut être utilisé pour connecter plusieurs machines en série, et ainsi créer un réseau. Bon, je vais être franc, je ne crois pas l’avoir utilisé.

- Et surtout, fin du fin, le mode Target, si indispensable lorsqu’on fait de l’assistance. La machine, démarrée en appuyant sur la touche "T", est vue comme un disque dur si on la branche sur une autre machine. L’utilisation du mode Target est très efficace lors de transferts de comptes, de réparations de système, de récupérations de données lorsqu’un disque dur commence à flancher… Tout bonnement INDISPENSABLE.


Plus de port FireWire sur le MacBook

Ce n’est pas la première fois que le port FireWire disparaît… la première machine étant le MacBook Air. La différence, pour moi, est que cette machine est considérée comme ultraportable. Donc la pilule passe mieux.

Au fait, pourquoi l’ont-ils laissé sur le MacBook Pro ? Réponse officielle : Le MacBook est une machine grand public, et le MacBook Pro une machine professionnelle. Ah oui, j’oubliais l’argument qui tue : Il n’y avait pas la place.
Une autre réponse de Steve Jobs en personne (il paraît) : "Tous les nouveaux caméscopes HD de ces dernières années utilisent l’USB 2". Ah bon ? Sûr ?


Le port FireWire sur le MacBook pro (3e en partant de la gauche)

Si Apple est assez coutumier de cassure nette et précise d’une technologie (suppression de la disquette, du port série, du port SCSI), je pense que les ingénieurs ont fait une petite erreur. J’espère juste que l’arrêt du FireWire s’arrêtera là pour l’instant, car s’il s’étend sur toute la gamme :
- Quid des disques achetés ?
- Quid des caméscopes DV ?
- Quid des scanners haut de gamme avec le seul port FireWire ?
- Quid des appareils photo numériques avec le port FireWire ?
- Quid de mon ISight ?

Bref, le supprimer d’un portable d’entrée de gamme, ce n’est déjà pas très malin, alors s’il vous plaît, arrêtez-vous là, messieurs les ingénieurs de Cupertino…

Une pétition circule depuis quelques jours sur le net. Votre serviteur l’a signée. Si vous vous sentez concerné, merci de faire de même.
http://www.PetitionOnline.com/mod_perl/signed.cgi?MB1394

Quant au titre de l’article, il s’agissait bien d’une rupture technologique…